28 nov. 2013

Dans le programme de la semaine S8 – Se former tout au long de la vie

Dans ce programme, j'ai réalisé le défi

Défi

Spécial auto-efficacité
C'est à dire tester mon auto-efficacité à apprendre en contexte numérique grâce au test de 10 questions.

Parmi les

Ressources

Je suis allée à la découverte de la carte heuristique "Orchestrer sa formation continue à l’aide du web" qui évoque la manière dont on peut utiliser certains outils pour apprendre tout au long de la vie.
Elle est plutôt intéressante mais elle date ainsi que tous les posts de ce blog qui s'est arrété en 2008 ! Certains outils ayant par exemple disparu.

Je suis allée à la découverte du blog de Mathilde Bourdat sur la formation professionnelle et continue et j'ai notamment parcouru l'article sur Les 7 compétences clés du travail de demain - comme une continuité à l'intervention de Marc Nagels - :
  1. savoir collaborer et coopérer à distance avec des qualités relationnelles, la maîtrise des outils de collaboration à distance et la maîtrise de plusieurs langues
  2. avoir des compétences pour communiquer au travers du numérique et pas seulement maîtriser les outils : trouver et analyser les informations, produire du contenu avec de la valeur ajoutée,diffuser
  3. être capable de s'adapter en continu, ce qui induira d'être ouvert aux idées nouvelles, d'accepter l'incertitude et d'avoir des connaissances dans plusieurs disciplines
  4. posséder créativité et sens de l’innovation, et nous retrouvons l'ouverture aux idées - et expériences - nouvelles ainsi que la maîtrise des outils - favorisant la créativité - ce qui introduit l'idée de temps nécessaire à y consacrer
  5. avoir l'esprit d'entreprendre, ce qui necessite de la motivation - j'aime l'idée de "passion" qu'évoque l'article - mais aussi d'accepter de prendre des risques et de la capacité à gérer ses projets vers des objectifs
  6. savoir s’organiser efficacement en matière de temps - des priorités - et d'environnement de travail, y compris en étant capable d’automatiser les tâches routinières
  7. apprendre à apprendre et ce en continu - elle évoque la nécessité de "dédier au moins 20% de son temps" pour être en adéquation avec le marché du travail. Je retrouve les termes d’auto-formation et de stratégie d’apprentissage évoqués dans le webinaire 8
J'en ai profité pour répondre 2 fois au questionnaire qui est à la fin de son post "MOOC, y es-tu ?", pas suite à bégaiement ;-) mais parce que j'ai participé à 2 moocs différents et qui apportaient des reponses différentes : GdP et #ITyPA

Ce qui m'a permis de suivre un peu les

Pistes d’activités

notamment en faisant le point sur mes apprentissages sur cette dernière année - soit la participation à 2 Moocs -

  • dans le cadre d’un dispositif informel de formation
  • avec des circonstances plutôt favorables pour apprendre puis correspondant au cadre de mon travail
  • en considérant que l’utilisation de" machines pour stocker des informations et apprendre" étaient plutôt positives- facilité d'apprentissage et d'usage - mais avec une contrainte importante de réorganisation commune puisqu'il s'agit de stockage et de production collaboratifs
  • avec un choix librement ... concerté - présentation de divers outils outils que j'avais choisis et choix parmi ceux ci par les autres participants du groupe
  • et satisfaction quant à ma capacité à persister, voire mon entêtement parfois,  puisque l'évolution en cours atteindra l'objectif choisi : une capitalisation de savoirs en entreprise que se sont appropriée les participants
Enregistrer un commentaire